Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Lesieur et le plaisir responsable

Lesieur-plaisir-responsable-cover.jpg

Qu'est-ce que le GEMRCN ?

Les Décret et Arrêté du 30 septembre 2011 relatifs à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire s'appuient sur les recommandations du GEMRCN (Groupe d’Etude des Marché de Restauration Collective et Nutrition) et apportent un caractère obligatoire* aux dispositions suivantes :

Les déjeuners et dîners servis dans le cadre de la restauration scolaire comprennent nécessairement un plat principal, une garniture, un produit laitier et, au choix, une entrée et/ou un dessert.

La variété des repas est appréciée sur la base de la fréquence de présentation des plats servis au cours de 20 repas successifs selon des règles fixées.

La taille des portions servies doit être adaptée au type de plat et à chaque classe d’âge. Les gestionnaires des restaurants scolaires doivent exiger de leurs fournisseurs que les produits alimentaires qu’ils livrent soient conformes à certaines valeurs.

L’eau est à disposition sans restriction.

Le pain doit être disponible en libre accès.
Le sel et les sauces (mayonnaise, vinaigrette, ketchup) ne sont pas en libre accès et sont servis en fonction des plats.

Ne privez pas vos convives de plaisir

Le GEMRCN n’interdit pas les sauces mais recommande de ne pas les laisser systématiquement en libre accès et de les servir avec discernement et modération. Elles permettent d’assaisonner les crudités et d’apporter goût et couleur aux viandes, poissons, légumes et féculents pour aider les enfants à manger équilibré sans les priver de plaisir.

- Supprimer purement et simplement les sauces pourrait conduire à une insatisfaction du convive et à une déperdition de clientèle du scolaire vers d’autres circuits (fast food, kebab…)

- Le goût est aussi un moteur de satisfaction des élèves, les sauces peuvent faciliter la consommation de légumes par les enfants.

- 58% des chefs pensent que les sauces sont un plus pour le plaisir des convives (Source CHD Expert)


Pour un bon usage des sauces en cantine selon le GEMRCN

- Servez-les avec discernement et modération

- Proposez des doses adaptées (7g de lipides par portion pour les enfants de primaire et les adolescents **)

- Proposez des ingrédients de qualité : bonnes valeurs nutritionnelles et gustatives

- Favorisez des produits comme la mayonnaise légère ou la sauce salade légère qui sont moins riches en lipides

- Favorisez les recettes à base d’huile de colza : cette huile est riche en oméga 3.

- Disposez-les à proximité du comptoir de service des plats afin que le personnel puisse contrôler leur utilisation

Lesieur Professionnel, votre allié pour un plaisir responsable

Lesieur a été un pionnier de la recherche sur la nutrition. Un engagement, qui a abouti dès les années 90, à la naissance d'Isio4, la première huile à positionnement nutrition; en grande distribution.

Pour répondre aux objectifs du Programme National Nutrition Santé ( PNNS), Lesieur s'est engagé entre 2010 et 2014 à prendre des engagements de progrès nutritionnels.

C’est donc tout naturellement que Lesieur Professionnel a développé des solutions pour vous aider à offrir le plaisir des sauces à vos convives tout en étant un acteur responsable qui veille à leur équilibre nutritionnel et respecte les recommandations du GEMRCN.

Les pingouins :

Une pression de sauce salade légère, mayonnaise, mayonnaise légère, moutarde ou ketchup apporte la juste dose de sauce pour un enfant : 10g de sauce avec un maximum de 7g de lipides.

Les dosettes :

Une solution pratique pour appliquer le GEMRCN puisqu’elles peuvent être remises sur demande sur le plateau des enfants en fin de ligne de self. Une dosette de 10g de mayonnaise, ketchup, sauce salade ou 4g de moutarde apporte la juste dose pour un enfant avec un maximum de 7g de lipides.

*depuis octobre 2011 pour les services de restauration scolaire servant plus de 80 couverts et à compter du 1er septembre 2012 pour les services de restauration scolaire servant moins de 80 couverts par jour en moyenne sur l’année
** Recommandations du GEMRCN